Défense des Forces de l’Ordre et de Secours

Défense des Forces de l’ Ordre (Police Nationale et Gendarmerie Nationale) et de Secours (Pompiers) :

- Vous êtes victime, dans le cadre de votre activité professionnelle de fonctionnaire de Police, de militaire de la Gendarmerie ou de pompiers, de faits d’outrages, de rébellion, de violences volontaires avec ou sans arme, de mise en danger de votre vie, de menaces de mort, de diffamation, d’injures ou tout autre crime ou délit en lien direct avec votre profession.

- Vous êtes susceptible, dans le cadre de votre activité professionnelle de fonctionnaire de Police, de militaire de la Gendarmerie ou de pompiers, d’être mis en examen par un Juge d’Instruction pour des faits supposés de violences volontaires avec ou sans arme par dépositaire de l’autorité publique, des faits supposés de faux en écriture public ou tout autre fait qualifié et supposé crime ou délit en lien direct avec votre profession ou en dehors de celle-ci.

- Vous êtes victime, dans le cadre de votre activité professionnelle de fonctionnaire de Police, de militaire de la Gendarmerie ou de pompiers, de sanctions disciplinaires induisant votre comparution devant un Conseil de Discipline ou devant la Commission Nationale de Déontologie et de la Sécurité.

- Vous entendez contester, devant le Tribunal Administratif et la Cour Administrative d’Appel, la décision administrative de sanction disciplinaire prononcée à votre encontre en votre qualité de fonctionnaire de Police, de militaire de la Gendarmerie ou de pompiers et ce, consécutivement à des faits en lien direct avec votre profession ou en dehors de celle-ci.

Lire l’article « de la déliquescence des normes sociétales françaises »

En la matière, le Cabinet Gabriel Versini-Bullara intervient depuis des années et quasi quotidiennement pour la défense des Forces de l’Ordre tant pour qu’ils recouvrent leur honneur et leur considération face à des délinquants hargneux et vindicatifs à leur égard que pour lutter contre les plaintes injustifiées et intolérables déposées par cette même délinquance à leur encontre.